Conclusion.

conclusion-copie-1
Il est donc vrai que le clonage reproductif présente des avantages au niveau sanitaire, pour multiplier les individus présentant des vertus thérapeutique, culturel, on pourrait repeupler la Terre de certaines espèces rares ou disparues, et économique, dans l’agriculture le clonage de certaines espèces comme les vaches laitière ne donnant qu’un veau par an s’avère utile. Mais il peut devenir dangereux, s’il est manipulé par de mauvaises personnes : Les  membres de la secte des Raéliens, espère l’autorisation du clonage humain afin de perpétuer l’image de leur jeunesse, en quête d’immortalité.

Cependant, à l’heure actuelle, seuls des animaux ont fait l’objet de cette expérience et les résultats s’avèrent encore trop décevant : vieillissement précoce, et maladie cardiaques et pulmonaires  sont les deux principales constatations faites sur les clones animaux.

Le clonage humain, bien qu’utile, est donc  au jour d’aujourd’hui, seulement envisagé. Il reste impossible au niveau de sa réalisation, mais aussi au niveau de l’éthique, au niveau juridique, et au niveau religieux. Les chercheurs continuent cependant d’essayer d’adapter le clonage à l’homme.

bebes-conclu[1]